Vous êtes ici

NEOLID

Soumis par Je Produis Français le 8. Septembre 2014 - 21:37
Neolid est un fabricant français de mug innovant et design

Marque :

Categorie d'actu:

Cette entreprise fabrique le twizz, un mug innovant et surtout très pratique. Sans couvercle, fini les petits dépôts de café sur le bout du nez! Une idée simple à laquelle il fallait juste penser.

​Je Produis Français : Qui êtes-vous?
​Nicolas Frolin (inventeur du Twizz) : J'ai fait une formation d'ingénieur. J'ai crée il y a 2 ans la société Neolid pour développer, fabriquer et commercialiser un mug étanche, sans couvercle, qui s'appelle le Twizz. En fait c'est pour répondre à la problématique du couvercle dans le placard qu'on ne trouve jamais, ou quand on le trouve il ne correspond pas à la bonne boîte. Il y a quelques années, je me suis penché sur le sujet en me disant qu'il faudrait une boîte dont on n'a pas à chercher le couvercle. L'idée a fait son chemin et quand j'ai présenté cette innovation autour de moi et à des industriels, il en est sorti que c'était vraiment le mug qui pouvait trouver une application assez rapide. C'est comme ça que c'est devenu un mug. Mais l'idée de départ, c'est la boîte sans couvercle. La société est installée à Lyon dans le 4e arrondissement. Notre fabrication chez notre sous-traitant est basée en Savoie, entre Lyon et Chambéry.

JPF : Votre Process de fabrication ?
N.F : C'est fait en plastique. Il y a deux types de matière plastique dans notre produit. Il y a du polypropylène. C'est ce que l'on connaît par exemple sur le bouchon des bouteilles d'eau. Quand c'est recyclé, ça peut devenir des pare-chocs de voitures ou du mobilier de jardin. La seconde matière qui est utilisée pour le Twizz, c'est du silicone. C'est très résistant à la chaleur. Le silicone est une matière utilisée pour les moules à gâteaux que l'on met dans les fours ou les tétines de biberon. Ces deux matières, elles sont transformées pour faire les composants dans deux endroits différents. D'abord chez un fabricant de membrane qui est dans le sud de la France. Ensuite cette membrane, elle est livrée au fabricant des autres pièces en plastique qui lui fabrique les Twizz. Il les assemble avec la membrane pour livrer à Néolid un produit fini dans son carton d'emballage. Le Twizz est prêt à être vendu quand on le reçoit. Il y a le mug avec sa paille à l'intérieur dans son emballage définitif. Ensuite, on l'envoie soit à nos clients qui ont commandé sur Internet, soit aux magasins qui vendent le produit, soit aux entreprises qui l'utilisent pour faire leur communication. Le Twizz est à 95% fait en France.

JPF : Votre Twizz cartonne en France... mais pas que ! Comment sont perçus les produits français à l'étranger?
N.F : ça marche bien à l'étranger ! On a pas mal de clients en Suisse et en Chine. Les suisses apprécient le made in France dans la mesure où c'est fait en Europe. Ils aiment parce que c'est européen. Ce n'est pas ce qui va déclencher l'acte d'achat. Mais quand on dit que c'est made in France, ils se disent que c'est mieux que si ça venait d'ailleurs. En Chine, le made in France a une certaine cote. Aujourd'hui, c'est pour ça qu'on arrive à vendre en Chine parce qu'on a quand même un coût du produit assez élevé. Là-dessus nos clients payent des frais de transports et des frais de douane assez élevé. Donc, ça fait un produit qui est quand même cher là-bas. Mais le made in France permet de justifier une partie de l'écart. On a aussi le fait qu'on est très innovant! Donc là-bas, le made in France est plutôt bien perçu. Quand je suis aux Etats-Unis pour présenter le mug ; dès qu'on leur dit que c'est made in France, ils répondent "c'est super, c'est un très beau pays, on adore, on y mange très bien, mais le produit va être cher". Même avant qu'on est donné le prix ! Là-bas, les mugs et en général les produits manufacturés, sont beaucoup moins cher qu'ici. Ils ont beaucoup de choses qui viennent d'Asie et les taxes sont moins élevés. Voilà comment c'est perçu à l'étranger.

Interview réalisée le 05/06/14

JPF