Vous êtes ici

La relocalisation

Soumis par Je Produis Français le 25. Juillet 2013 - 9:43
le colbert 2.0 : l'arme relocalisation du gouvernement

Categorie d'actu:

C’est le nouveau combat industriel d’Arnaud Montebourg. Il faut rapprocher le producteur du consommateur. Pour aider les entreprises à relocaliser, le ministère du redressement productif vient de lancer un logiciel : .

Quelle est votre motivation économique pour revenir en France ?
Le Colbert 2.0 devrait vous aider à y voir plus clair. Ce logiciel va vous permettre de faire un premier prévisionnel. Il va vous poser une cinquantaine de questions. 30 à 45 minutes plus tard, le capitaine d&;industrie que vous êtes peut-être aura alors une analyse de son potentiel de relocalisation. Cet outil numérique s’est inspiré du programme d’Obama, le "reshoring". C’est la mise en valeur des emplois manufacturiers ou le "retour des jobs à la maison". Les industries manufacturières représentent seulement 12,8% des emplois en France (chiffres INSEE). Pour le n°2 de Bercy, « il faut renforcer la base industrielle France ».

Accompagner les entreprises
Tel un messie, le Colbert 2.0 va également proposer une indication des aides et soutiens possibles. Il doit aussi désigner un interlocuteur unique pour accompagner l’entreprise dans sa démarche de relocalisation. Pas question de laisser errer un entrepreneur dans la jungle administrative. Entre les sur-transpositions (problèmes de directives européennes) et les réglementations du droit français que nous sommes les seuls à avoir. Difficile de s’y retrouver, sans compter des surcoûts indésirables. 

Meilleures perspectives commerciales
Il ne faut pas viser une économie de coût mais plutôt une montée en gamme. Voilà le sentiment des économistes qui ont planché sur le sujet et rendu en Juin dernier le rapport . Revenir dans l&;hexagone, c’est surtout pour se rapprocher de son marché. Cette démarche permet de mieux maîtriser les délais et coûts de transports, renforcer la maîtrise de sa politique de qualité et de certification ou encore repositionner certaines gammes de produits pour de meilleures perspectives commerciales, y compris à l’export. Le Colbert 2.0, une bonne idée ? A vous de juger.