Vous êtes ici

Marque France: bientôt l'heure des choix!

Soumis par Je Produis Français le 19. Septembre 2013 - 15:46
Decouvrez les propositions pour faire émerger la marque France

Categorie d'actu:

Sur les 22 propositions formulées fin Juin par la mission Marque France, quelles vont être celles retenues fin octobre par le gouvernement? Autopsie d&;un rapport qui fait rêver! 

Identifier notre récit économique (proposition n°1)
La France n&;est pas que le pays des droits de l&;homme et de la révolution!  C&;est aussi et surtout un pays d&;ingénieurs et d&;inventeurs. La Montgolfière, l&;automobile, le sous-marin, le concorde et le TGV sont les grands fleurons de l&;industrie française connus de tous. Mais, il y a aussi les produits de la vie de tous les jours comme la cafetière, la conserve, le réfrigérateur ou encore l&;aspirine. Avec 7739 brevets déposés en 2012 à l&; (l&;Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle), la France est le 6e pays le plus créatif au monde. Malheureusement, beaucoup de ces inventions ne sont pas exploitées commercialement. L&;exemple type est le minitel, précurseur d&;Internet. D&;où l&;intérêt de s&;y mettre!

Mettre en place un 14 juillet économique (proposition n°3)
A l&;image du mondial de l&;automobile ou du salon du Bourget, il doit être une sorte de vitrine des réussites industrielles françaises et européennes. En clair, le concours lépine c&;est bien gentil. Renouer avec les grandes expos universelles, c&;est mieux! La dernière s&;est tenue en France... en 1900! Celle de 2015 sera organisée à Milan en Italie. La France tient à y être présente. La ville choisie pour celle de 2020 sera annoncée par le en Novembre 2013. Doit-on lancer Paris dans la course pour celle de 2025? Si vous soutenez cette candidature, cliquez

Faire de la France le pays du design (proposition n°6)
Graphiste, plasticien, architecte ou web designer ; sont-ils les métiers de demain? Pour la mission marque France, le style français du 21e siècle passe par le design. Un avis partagé. "Dans un monde où le cycle de vie du produit devient un sujet majeur (en matière de responsabilité sociale et environnementale), la France dispose d&;un avantage culturel déterminant, affirme Alain Cadix le président de la mission sur le design lancée par le gouvernement en Juin 2013.

Améliorer la qualité de l&;accueil (proposition n°5)
En 2011, le tourisme en France représentait 7.1% du PIB, soit 41 milliards d&;euros. Le secteur pèse plus lourd que l&;énergie ou l&;automobile. Les membres de la mission marque France veulent donc faire de la qualité de l&;accueil une priorité nationale ! Les enquêtes le montrent. Les touristes (plus de 80 millions chaque année) ont quelques griefs contre nous : le manque d&;ouverture des commerces le dimanche, l&;absence de transports en communs la nuit, les services de taxis ou encore les files d&;attentes (étude TCI Research basée à Bruxelles entre Mai et fin Août 2011). Le français n&;est pas réputé aimable. Sympathique et souriant doivent donc devenir les deux nouveaux adjectifs pour le décrire!

Lancer le France Store (proposition n°15)
Pourquoi mettre en place une sorte d&;Apple Store? Pour  faire ressortir les produits dits de "luxe accessible". Ce sont ces produits haute-gamme souvent fabriqués par des entreprises familiales, qui ont développé leur savoir faire au cours de plusieurs générations. Elles font de la qualité, mais n&;ont pas la même renommée que les traditionnelles grandes marques de luxe. Et puis, le e-commerce, c&;est l&;avenir! En constante augmentation depuis 4 ans dans l&;hexagone, c&;est un marché qui pèse 45 milliards d&;euros et représente 75.000 emplois. 86% des entreprises, qui font du business sur Internet, prévoient une augmentation de leurs effectifs cette année (chiffres clés 2013 de la , la Fédération e-commerce et vente à distance).

Conforter et élargir le label (proposition n°18)
Il faudrait d&;abord le démocratiser ! Ce label est remis par l&;association , présidée par le député Yves Jégo (auteur en 2011 du rapport ). Il assure au consommateur une certaine traçabilité. Car, Importer des produits finis c&;est pénalisant pour notre économie. Il faut garder nos savoirs-faire! D&;autres labels l&;ont bien compris en misant sur la particularité de leur territoire. par exemple, assure au consommateur que 75% des étapes de fabrication sont réalisées dans les Vosges. Mais, ce type de démarche coûte chère pour une PME  dont la trésorerie est fragile. Elle va cependant dans le bon sens, celui d&;avoir plus de transparence sur l&;origine des produits et son marquage sur les étiquettes.