Vous êtes ici

Marque France : lisibilité et visibilité des offres

Soumis par Je Produis Français le 15. Octobre 2013 - 11:43
Philippe Lentschener, Président de la mission gouvernementale marque France

Categorie d'actu:

L&;émergence d&;une marque pays va-t-elle faire cesser la bataille que se livre les labels? La fin de notre entretien avec Philippe Lentschener, patron de la mission gouvernementale sur la marque France, est sans langue de bois ! Partie 3/3 

Je Produis Français : Philippe Lentschener, Bonjour ! La troisième et dernière partie de cette interview est donc consacrée à la guerre des labels que ce soit en terme de moyens de communication, de certification, de facturation. En quoi la marque France va-t-elle changer tout ça?
Philippe Lentschener :
Nous ce que l&;on veut faire, c&;est un label qui soit inclusif. On a déjà défini 24 labels qui sont compatibles avec une promesse marque France. Et donc, lorsqu&;on en viendra à l&;identité graphique, à l&;identité de la marque France; il faudra que la marque France puisse intégrer les labels existants. De façon à ce qu&;ils puissent cohabiter et de façon à ce que la marque France puisse encadrer des choses existantes. Ce que l&;on va exiger des designers, avec qui on va travailler, c&;est qu&;il puisse y avoir un système d&;imbrication !

JPF : Parce qu&;aujourd&;hui, une entreprise qui a un label peu connu du grand public et qui souhaite en changer, doit payer à chaque fois une nouvelle certification. Obtenir un label, c&;est une démarche propre à l&;entreprise. ça vient d&;elle. ça lui coûte de l&;argent. Pour les grosses boîtes, la somme n&;est pas très importante. Mais pour les petites PME, c&;est un coût réel !
P.L :
Nous sommes mille fois d&;accord. On a rencontré, au cours de notre rapport, un certain nombre de gens qui font partie de ce qu&;on appelle . Des gens qui ont un savoir-faire en or dans leurs doigts, mais qui (souvent) n&;ont pas beaucoup d&;argent. On a rencontré des gens qui nous ont dit "Vous savez, nous, certains de nos produits ne sont pas assurés. Pour avoir des assurances et des certifications; il faut par exemple que l&;on explique et que l&;on convainque de notre solidité". Je leur dis : "Ben oui, c&;est la moindre des choses". Alors ils m&;ont dit: "mais Monsieur, quand des vélos sont faits à la main; vous allez, pour être assuré ou avoir une certification, demander à un artisan qui a mis une centaine d&;heures dans le fait de faire un vélo(qui est une oeuvre d&;art pour lui et qui coûte beaucoup d&;argent); vous allez lui demander d&;aller détruire un vélo dans un crash test?" Et là vous vous dîtes,"c&;est vrai, c&;est pas idiot !". Donc, il faut réadapter et repenser toutes les choses qui font que les boîtes n&;ont pas d&;argent pour être certifié ou être assuré. C&;est ce que nous mettons dans notre rapport. Et notamment, on propose un système de péréquation.

JPF : Alors il y a un label dont on parle beaucoup en ce moment dans les médias, c&;est délivré par l&;association Pro France d&;Yves Jégo. Vous en parlez aussi dans le rapport et vous souhaitez, non pas l&;assouplir, mais l&;élargir. c&;est à dire?
Philippe Lentschener :
On pense qu&;il ne doit pas y avoir qu&;Origine France Garantie. On pense qu&;il faut aussi Service France Garantie. On a donc inventé un certain nombre de certifications. Parce qu&;il y a pleins de gens qui essayent de faire de leur mieux pour être le plus possible français, mais qui des fois ne peuvent pas être Origine France Garantie. Parce que la matière première n&;existe pas en France. Parce qu&;ils sont obligés de faire à l&;étranger un certain nombre de choses. Quand vous prenez par exemple une boîte qui fait du cachemire. Et la boîte elle vous dit, "mais vous le prenez comme voulez, on ne pourra jamais être Origine France Garantie parce que le cachemire il vient de Mongolie. La seule chose que l&;on peut faire, c&;est le faire rentrer". Ces gens là, on ne va quand même pas les punir parce que les chèvres sont en Mongolie! Il faut qu&;ils puissent avoir un assemblage français garantie, une conception française garantie... Donc, on essaye d&;être moins ayatollesque que le strict d&;Origine France Garantie.

Interview réalisée le 03/10/13